Les nouvelles

Archives
 Le Cégep de St-Félicien sera l'hôte du 26e Intercollégial de cinéma étudiant
Le Cégep de St-Félicien sera l'hôte du 26e Intercollégial de cinéma étudiant
13 février 2019
Le Cégep de St-Félicien sera l'hôte du 26e Intercollégial de cinéma étudiant qui se déroulera du 4 au 6 juin 2019. Ce sera la toute première fois que cet événement sera présenté dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean où près de 250 participants provenant de plus de 25 cégeps sont attendus.

Le Cégep de St-Félicien sera l’hôte du 26e Intercollégial de cinéma étudiant qui se déroulera du 4 au 6 juin 2019. Ce sera la toute première fois que cet événement sera présenté dans la région du Saguenay−Lac-Saint-Jean où près de 250 participants provenant de plus de 25 cégeps sont attendus.

L’Intercollégial de cinéma étudiant permet aux étudiantes et aux étudiants des cégeps du Québec, dont les productions ont été sélectionnées dans chaque collège, de présenter à la communauté collégiale, sur grand écran, les fruits de leur labeur. Cet événement rassembleur est aussi une expérience riche en échanges où le partage d’expertise et le tissage de liens prennent une place importante. De plus, des classes de maître sont offertes par des professionnels chevronnés du milieu cinématographique.


Le Cégep de St-Félicien offre le programme Arts, lettres et communication depuis maintes années où la création est au cœur de la formation multidisciplinaire avec notamment plusieurs cours de cinéma. L’organisation de l’Intercollégial du cinéma étudiant s’avérait une belle occasion de positionner le collège comme un acteur dynamique dans le domaine du cinéma étudiant. Également, la tenue d’un tel événement dans le collège, offrira une expérience très enrichissante aux étudiants du programme qui seront mis à profit dans la réalisation de cette grande célébration.

Le Cégep pourra aussi compter sur un partenaire de renom pour la projection des films coup de cœur du 6 juin. En effet, le Zoo sauvage de St-Félicien a accepté de présenter la cérémonie de clôture de l’événement dans leur salle grand écran en matinée. Par la suite, les cégeps participants pourront terminer leur séjour à Saint-Félicien en découvrant le Zoo lors d’une balade en train dans le Parc des sentiers de la nature et poursuivre leur visite du site librement.

Pour cette édition, le Cégep de St-Félicien a choisi de faire un retour dans le temps avec des activités sous le thème du « cinéma des premiers temps et de la fabrication des images en mouvement ».

L’équipe organisatrice du Cégep de St-Félicien peut compter sur l’appui et l’engagement de plusieurs collaborateurs pour vous présenter une édition mémorable en juin prochain. En effet, le Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ), Cégep Cinéma et différents intervenants des cégeps participants contribueront également à faire de cette activité un succès.

Restez à l’affût, dans les prochains jours, le RIASQ annoncera le porte-parole de la 26e Intercollégial de cinéma étudiant.

Des finissants en Techniques du milieu naturel réalisent un plan de mise en valeur écotouristique pour la Ville de Saint-Félicien
Des finissants en Techniques du milieu naturel réalisent un plan de mise en valeur écotouristique pour la Ville de Saint-Félicien
6 février 2019
C'est avec beaucoup de fierté que cinq finissants en Techniques du milieu naturel du Cégep de St-Félicien ont déposé un plan de mise en valeur écotouristique à la Ville de Saint-Félicien lors d'une rencontre à l'hôtel de ville.

C’est avec beaucoup de fierté que cinq finissants en Techniques du milieu naturel du Cégep de St-Félicien ont déposé un plan de mise en valeur écotouristique à la Ville de Saint-Félicien lors d’une rencontre à l’hôtel de ville.

Dans le cadre de leur formation en Aménagement et Interprétation du patrimoine naturel, une des quatre voies de spécialisation du programme Techniques du milieu naturel, les étudiants doivent produire un plan de mise en valeur écotouristique pour un territoire donné. Cette année, les cinq finissants ont accepté de relever le défi pour le secteur de Saint-Méthode. C’est ainsi qu’à l’automne 2018, ces derniers ont parcouru ce territoire, sur terre et sur l’eau, afin d’en découvrir les multiples richesses.

L’objectif principal du travail réalisé par les étudiants visait à augmenter l’attractivité de Saint-Méthode, un secteur renfermant de nombreux atouts, tant naturels que culturels, qui méritent d’être mis en valeur.

En premier lieu, les étudiants ont inventorié les composantes du secteur pour en trouver les potentiels de mise en valeur. Les gestionnaires de la municipalité ont par la suite été rencontrés afin de prendre connaissance du travail réalisé et d’orienter les étudiants quant à leurs visions de développement. La suite du travail a consisté à l’élaboration de multiples propositions d’aménagements et d’activités afin de satisfaire la clientèle touristique et la population locale.

À ces inventaires terrain se sont ajoutées des recherches dans les centres d’archives et des rencontres avec diverses personnes-ressources. Plusieurs potentiels de mise en valeur ont pu être identifiés, dont la rivière Ticouapé, les nombreux marais du secteur et leur exceptionnelle faune aviaire, ainsi que l’histoire marquante de cette municipalité. À partir de ces découvertes, les étudiants ont mis en pratique leur savoir-faire pour élaborer une trentaine de propositions de mise en valeur. Certaines de ces propositions visent à bonifier des aménagements déjà présents, tels que la promenade Tikouamis et le parc urbain au centre du village, alors que d’autres impliquent la mise sur pied de nouvelles activités de découverte pour les visiteurs. Un effort particulier a été mis sur l’histoire de Saint-Méthode, puisqu’on n’y retrouve actuellement aucun élément relatant les tragiques inondations de ce territoire suite au rehaussement du lac Saint-Jean, ou encore l’époque des ponts couverts, dont notamment le pont Painchaud.

Le plan de mise en valeur écotouristique élaboré par les étudiants du Cégep de St-Félicien pourra servir aux gestionnaires de la ville dans le choix de l’élaboration d’aménagements et d’activités pour le secteur étudié. Un tel projet représente un bel exemple de contribution que le Cégep peut apporter à sa collectivité.

Sur la photo, nous reconnaissons (de gauche à droite) lors de la remise du document : M. Gilles Lapointe, directeur général du Cégep de St-Félicien, les étudiants en Techniques du milieu naturel : Félix Valiquette, Zachary Gagnon, Marianne Gagnon-Le Scelleur, Catherine Therrien, M. Luc Gibbons, maire de la Ville de Saint-Félicien, Sheryline Tremblay, étudiante en Techniques du milieu naturel, M. Claude St-Jacques, enseignant en Techniques du milieu naturel et M. Dany Coudé, directeur général de la Ville de Saint-Félicien. Absent sur la photo : M. David Boulais, enseignant en Techniques du milieu naturel

 Pleins feux sur les projets des finissants en Techniques du milieu naturel  au concours en entrepreneuriat et développement durable
Pleins feux sur les projets des finissants en Techniques du milieu naturel au concours en entrepreneuriat et développement durable
31 janvier 2019
Le département des Techniques du milieu naturel du Cégep de St-Félicien a tenu la troisième édition du Concours en entrepreneuriat et développement durable hier soir à la place centrale du Collège devant plus de 250 personnes.

Le département des Techniques du milieu naturel du Cégep de St-Félicien a tenu la troisième édition du Concours en entrepreneuriat et développement durable hier soir à la place centrale du Collège devant plus de 250 personnes. À cette occasion, les finissant(e)s en Techniques du milieu naturel ont présenté quinze (15) projets réalisés dans le cadre du cours « Développement durable » aux étudiant(e)s de 2e année et à un jury constitué d’acteurs importants œuvrant dans différentes sphères du développement durable et de l’entrepreneuriat régional.

Le jury, qui a eu la lourde tâche d’évaluer les projets au cours de la soirée, était composé de monsieur Nicolas Gagnon, directeur général du Centre québécois de développement durable et président d’honneur de l’événement, monsieur Louis Bouchard, géomorphologue chez Environnement CA, madame Mélanie Girard, coordonnatrice de la Chambre de commerce et d'industrie de Roberval, madame Marlène Gaudreault, éco-conseillère diplômée et coordonnatrice à l'assurance qualité chez Bleuet Nordic et monsieur Marc Renaud, enseignant en sciences au Cégep de St-Félicien.

Le premier prix « Développement durable » et une bourse de 1 000 $ a été remis à l’équipe Croque ta région qui a organisé la Fête des récoltes de St-Félicien, un événement festif qui a rassemblé les producteurs locaux et les citoyens.

L’équipe du projet Cuisines collectives a reçu le deuxième prix « Développement durable » et une bourse de 750 $ pour leur projet qui a pour but de réduire le gaspillage alimentaire et répondre au besoin d’insécurité alimentaire.

Le prix « Entrepreneuriat » a été décerné aux étudiants du projet Hôte-Ruche qui recevra, en plus d’une bourse de 500 $, une consultation en démarrage d’entreprise avec monsieur Martin Villeneuve de la compagnie Nutrableu, diplômé de l’école de gestion HEC Montréal en administration des affaires. Ce faisant, ils pourront notamment produire un plan d’affaires et assurer la pérennité de leur projet de développement durable qui vise à améliorer l’habitat des pollinisateurs afin de réduire leur déclin.

Les membres du jury ont décerné un prix coup de cœur au projet Autoconnexion. Ce projet avait notamment pour but de créer des échanges culturels et des contacts avec les Premières Nations. Finalement, l’équipe du projet Myconnaissance a remporté les prix « Sciences » et « Coup de cœur du public ». Myconnaissance vise à expérimenter différents types de cultures de champignons et d’explorer différentes avenues nutritives et scientifiques. Pour ces deux prix, les étudiants sont repartis avec une bourse de 500 $ en plus d’un voyage à Tadoussac comprenant une nuit en hébergement et quatre croisières aux baleines gracieusement offert par l’Hôtel Le Pionnier.

Le concours en entrepreneuriat et développement durable a été appuyé financièrement par initiative du projet d’éducation entrepreneuriale au Cégep (PÉEC). Ce projet vise à développer un écosystème axé sur l’apprentissage des valeurs, des attitudes et des compétences se reportant à l’esprit entrepreneurial. 

Rappelons que le cours « Développement durable » existe depuis 2007 afin de permettre aux étudiants en Techniques du milieu naturel d'expérimenter le développement durable. Ce cours s'échelonne sur trois sessions et permet aux étudiants de concevoir, de mettre en œuvre et de promouvoir des projets en développement durable. Un cours unique au Québec tout comme le programme Techniques du milieu naturel. Un tel cours incite aussi les étudiants à poser des actions qui favorisent le changement d'habitudes pour un mieux-être écologique, collectif et durable. La portée des projets créés trouve écho autant dans la sensibilisation et l'éducation à la population que la mise en valeur et la conservation des ressources naturelles.

Sur la photo, nous reconnaisons l’équipe Croque ta région, composée de Bernadette Canuel, Laurianne Lamontagne et Émilie Martel, a reçu le premier prix « Développement durable » et une bourse de 1 000 $ des mains de monsieur Nicolas Gagnon, directeur général du Centre québécois de développement durable et président d’honneur de l’événement.

Crédit photo : Marceau Coiffard

3e édition de l'activité Portes ouvertes
3e édition de l'activité Portes ouvertes
28 janvier 2019
Le Cégep de St-Félicien a accueilli plus de 120 personnes lors de sa 3e édition de l'activité Portes ouvertes le 26 janvier dernier.

Le Cégep de St-Félicien a accueilli plus de 120 personnes lors de sa 3e édition de l’activité Portes ouvertes le 26 janvier dernier. L’activité était offerte à la fois aux parents et à leur jeune, ainsi qu’à toute personne intéressée à étudier au Cégep de St-Félicien.

L’équipe du Cégep a accueilli les visiteurs lors d’un brunch à la cafétéria. Par la suite, les participants ont pu rencontrer et échanger avec les enseignants, les étudiants et les intervenants sur les programmes d’études et les différents services offerts au Cégep. Des ateliers interactifs ont également été organisés dans tout le cégep afin de faire vivre une expérience aux visiteurs pour chacune des formations. Les participants ont apprécié les visites guidées des installations du Cégep en plus des résidences étudiantes de la Fondation.

Associé à la Bourse du carbone Scol’ERE dans le cadre de sa tournée d’information scolaire 2018-2019, le Cégep compensera les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées aux déplacements des visiteurs provenant de partout au Québec par l’achat des Crédits carbone éducatifsMC. Une bourse d’exemption des frais d’inscription pour l’année 2019-2020 sera tirée au hasard parmi les participants à l’activité dans les prochaines semaines.

Les membres du comité organisateur sont fiers d’avoir organisé cette activité d’exploration au Cégep. L’événement aura permis d’accompagner de nombreux visiteurs dans leurs besoins d’information et en rassurer certains quant à leur projet d’études ou celui de leur jeune.

Élections au conseil d'administration et au comité exécutif du Cégep
Élections au conseil d'administration et au comité exécutif du Cégep
3 décembre 2018
Lors de la dernière assemblée régulière du conseil d'administration du Cégep de St-Félicien tenue le 27 novembre 2018, les membres ont procédé à l'élection des officiers pour la prochaine année.

Lors de la dernière assemblée régulière du conseil d'administration du Cégep de St-Félicien tenue le 27 novembre 2018, les membres ont procédé à l'élection des officiers pour la prochaine année.

Est élu au poste de président du conseil d’administration, monsieur André Ménard, directeur régional des technologies de l’information chez Produits forestiers Résolu. Monsieur Ménard représente les étudiants diplômés du secteur technique au sein du conseil d’administration du cégep de St-Félicien.

Par ailleurs, madame Guylaine Boivin, avocate et directrice du bureau de l’international à l’Université du Québec à Chicoutimi, a été élue à la vice-présidence.

Le comité exécutif du Cégep de St-Félicien sera composé de :

- M. Gilles Lapointe, directeur général du Cégep de St-Félicien;
- M. André Ménard, directeur régional des technologies de l’information – Québec, chez Produits Forestiers Résolu;
- Mme Guylaine Boivin, avocate et directrice du bureau de l’international à l’Université du Québec à Chicoutimi;
- M. Martin Guillemette, « technicien à la production régional » à MAtv Saguenay-Lac-Saint-Jean;
- Mme Nathalie Blanchette,  enseignante en anglais au Cégep de St-Félicien.

Sur la photo, nous reconnaissons M. André Ménard, président du conseil d'administration du Cégep de St-Félicien.