Les nouvelles

Archives
OPÉRATION TEMPÊTE AU CÉGEP DE SAINT-FÉLICIEN
OPÉRATION TEMPÊTE AU CÉGEP DE SAINT-FÉLICIEN
15 novembre 2017
Pour une 13e année consécutive, la Sûreté du Québec et le Cégep de Saint-Félicien ont organisé l'activité Opération tempête qui vise à vérifier l'état des pneus des véhicules des personnes fréquentant le Cégep...

Pour une 13e année consécutive, la Sûreté du Québec et le Cégep de Saint-Félicien ont organisé l’activité Opération tempête qui vise à vérifier l’état des pneus des véhicules des personnes fréquentant le Cégep afin de s’assurer que ceux-ci soient conformes aux normes en vigueur et adaptés à des conditions de conduite hivernale. L’opération permet également à la Sûreté du Québec de faire de la sensibilisation quant à l’obligation de munir son véhicule de quatre pneus d’hiver arborant le pictogramme du flocon entouré d’une montagne, et ce à compter du 15 décembre.

L’exercice a mené à une vérification sommaire de près de 350 véhicules automobiles stationnés sur les terrains du Collège. De ce nombre, 5 ont été identifiés comme présentant des éléments problématiques pouvant compromettre la sécurité des conducteurs et des passagers. Des suivis et interventions préventives seront effectués auprès des propriétaires des véhicules pour lesquels des problématiques significatives auront été constatées.

Au cours de l’avant-midi, les policiers ont tenu un kiosque d’information dans la Place centrale du Cégep de Saint-Félicien où de la documentation produite par la Sûreté du Québec, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) et Transport Québec a été distribuée aux étudiants et au personnel de l’institution.

« L’Opération Tempête a vu le jour suite à une volonté manifeste des partenaires de mettre en œuvre une campagne conjointe afin d’améliorer la sécurité routière sur le vaste territoire couvert par le Cégep de Saint-Félicien, soit les deux MRC Maria-Chapdelaine et Domaine-du-Roy, de Péribonka à Lac-Bouchette. Cette opération s’ajoute aux initiatives mises en place depuis les dernières années, notamment avec l’ajout du transport scolaire sur l’heure du midi et le programme de bourses de la Fondation, a souligné M. Gilles Lapointe, directeur général du Cégep de Saint-Félicien. Ces actions cadrent très bien avec la préoccupation majeure et constante de notre Collège en matière de développement durable sur le territoire que nous desservons », a-t-il ajouté.

La Sûreté du Québec et le Cégep de Saint-Félicien tiennent à rappeler qu’il est important d’adapter la conduite de son véhicule automobile en saison hivernale (vitesse, distance de freinage, prudence accrue, etc.) pour tenir compte des conditions climatiques et routières plus difficiles qui prévalent à cette période de l’année.

Sur la photo, nous reconnaissons (de gauche à droite) l’agent Jimmy Bélanger, responsable du poste à Saint-Félicien, le sergent Claude Fortin, patrouilleur et la sergente Annette Charbonneau, relations communautaires.

UNE TOURNÉE D'INFORMATION SCOLAIRE « ENGAGÉE » POUR LE CÉGEP DE SAINT-FÉLICIEN
UNE TOURNÉE D'INFORMATION SCOLAIRE « ENGAGÉE » POUR LE CÉGEP DE SAINT-FÉLICIEN
10 novembre 2017
Parmi les premières institutions scolaires à s'associer à la Bourse du carbone Scol'ERE

Le Cégep de Saint-Félicien est fier d’annoncer qu’il s’associe à la Bourse du carbone Scol’ERE dans le cadre de sa tournée d’information scolaire 2017. Par ce geste, il devient une des institutions pionnières du milieu de l’éducation qui se distinguent en tant que Cégep Je compense. En effet, l’équipe du Service de l’information scolaire compensera les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées à ses déplacements à travers la province par l’achat des Crédits carbone éducatifsMC.

La Bourse du carbone Scol’ERE est un projet d’éducation à l’écocitoyenneté qui permet la réduction et la compensation des émissions de GES pour une société plus durable. Le programme débute par un une formation de 10 heures sous forme d’ateliers et destinée aux élèves de niveau primaire. Par la prise de défis, ces derniers adoptent de nouveaux comportements et habitudes de vie écoresponsables avec leur famille. Chaque nouveau GESte réalisé par les familles est quantifié en émission de GES évitée (volet Je m’engage). Ces émissions peuvent ensuite être achetées sous forme de Crédits carbone éducatifsMC pour compenser leurs émissions (volet Je compense) et ainsi, financer le déploiement du projet et les ateliers en classe. Le volet Je m’engage est aussi accessible aux citoyens et aux organisations, une façon de s’engager tous ensemble et ainsi, encourager nos jeunes qui passent à l’action.

Le Cégep de Saint-Félicien est un leader dans le domaine de la formation environnementale avec son programme unique au Québec : Techniques du milieu naturel. Madame Sabrina Trottier, conseillère d’orientation au Cégep, a été l’initiatrice de cette implication avec la Bourse du carbone Scol’ERE, projet de la Coopérative Forêt d’Arden. Sillonnant le Québec depuis plusieurs années avec la tournée d’information dans le but de faire connaître les programmes d’études du Cégep de Saint-Félicien, notamment celui en milieu naturel offert dans une perspective de développement durable, elle a trouvé dans le projet de la Bourse une mission éducative en parfaite cohérence avec la vision de l’institution.

L’équipe du Service de l’information scolaire parcourt plus de 15 000 km par année dans le cadre de sa tournée d’information et déjà plusieurs initiatives responsables sont déployées, telles que le covoiturage avec les autres cégeps de la région du Saguenay−Lac-Saint-Jean. Son association au projet de la Bourse du carbone Scol’ERE est, pour le Cégep, un pas de plus vers la réalisation d’un réel mouvement collectif dans la réduction des émissions de GES.

Sur la photo : madame Sabrina Trottier, conseillère d’orientation du Cégep de Saint-Félicien qui affiche fièrement notre participation à la Bourse du carbone Scol’ERE.

Des étudiants du Nunavik au Cégep de Saint-Félicien
Des étudiants du Nunavik au Cégep de Saint-Félicien
31 octobre 2017
Le Service aux entreprises et aux collectivités du Cégep de Saint-Félicien a reçu la semaine dernière, des étudiants inscrits à son Attestation d'études collégiales - AEC : Guidage arctique au Nunavik.

Le Service aux entreprises et aux collectivités du Cégep de Saint-Félicien a reçu la semaine dernière, des étudiants inscrits à son Attestation d’études collégiales – AEC : Guidage arctique au Nunavik – une formation unique au Québec développée pour répondre aux besoins de ce vaste territoire touristique en émergence.

Élaborée en collaboration avec les partenaires inuits, dont la Commission scolaire Kativik et le Gouvernement Régional Kativik, cette AEC compte 1290 heures de formation échelonnée sur plus d’un an. La première cohorte d’étudiants a ainsi débuté au printemps 2017 et se terminera au printemps 2018.

Dans le cadre de leur formation, les étudiants ont réalisé un court séjour au Saguenay−Lac-Saint-Jean la semaine dernière afin de découvrir la région et quelques-uns de ses attraits touristiques. Leur première journée consistait à être accueillis par leur cégep et à visiter le Zoo sauvage de Saint-Félicien.

Leur accompagnateur, monsieur Lukasi Pilurtuut, mentionne : « Il s’agit, pour les étudiants, d’une formation unique qui respecte les valeurs inuites. En devenant des futurs guides touristiques, ils pourront à leur tour transmettre notre riche culture aux touristes qui visitent le Nunavik ». Pour sa part, madame Manon Gingras, directrice du Service aux entreprises et aux collectivités du Cégep de Saint-Félicien, indique : « Le Nunavik a les atouts pour développer son industrie touristique car les touristes rêvent d’en apprendre davantage sur leur culture. Nous espérons qu’au terme de la formation, chacun devienne un ambassadeur dans sa communauté pour promouvoir leurs traditions ! ».

L’AEC Guidage arctique au Nunavik prépare l’étudiant à guider et encadrer des groupes de visiteurs lors d'activités, d'excursions ou d'expéditions. À terme, les futurs diplômés seront par exemple en mesure de transmettre ces éléments : la géographie du territoire, le patrimoine, la langue, les traditions, les modes de vie ancestraux et actuels, les us et coutumes, etc.

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur est un fier partenaire de ce dossier. Il démontre ainsi la priorité qu’affirme le Cégep de Saint-Félicien et le Ministère à l’importance de la formation qualifiante sur leur territoire.

Sur la photo, nous retrouvons quelques étudiants du groupe 2017-2018 accompagnés par leur accompagnateur Lukasi Pilurtuut et leur enseignant en tourisme d’aventure, monsieur Yohann Moucheboeuf.