Page 4 - ECO Perspective - Avril 2019
P. 4

Penser global,                                       intergouvernemental sur l’évolution du climat
agir local                                           (GIEC) (Futura planète, 2018). Celui-ci met en
                                                     garde contre les impacts forts d’un réchauffement
Par Rémi Chevallier                                  de 1,5°C et liste les options, désormais limitées,
                                                     pour agir si le monde veut rester sous ce seuil
La notion du développement durable fit ses           (Futura planète, 2018).
premières apparitions en 1968, lors de la
publication de rapports sur le sujet, ou encore      Il est donc maintenant nécessaire de penser
en 1972, lors de la Conférence des Nations           globalement et d’agir localement (Class zéro
Unies de Stockholm sur l’environnement               émission, 2009) pour résoudre la plupart des
et le développement (Class zéro émission,            problèmes écologiques, économiques et sociaux
2009). C’est à cette période que les dommages        (Dion et Laurent, 2015), en inventant un nouveau
environnementaux liés aux activités économiques,     modèle plus efficace et plus équitable. Déjà, à
ainsi que les inégalités entre pays ou entre         travers le monde, des personnes réinventent le
populations riches et pauvres, démontraient les      quotidien en repensant l’agriculture, l’énergie,
limites du mode de développement actuel de notre     l’économie, la démocratie ou encore l’éducation
société (Class zéro émission, 2009). C’est durant    (Dion et Laurent, 2015).
les années 80 que le développement durable
commença vraiment à prendre un sens, alors           Le Cégep de St-Félicien est le premier cégep à
que l’existence de pollutions et de dérèglements     qui la Commission canadienne d’accréditation
globaux, comme la déforestation, les changements     en environnement a délivré la certification
climatiques ou encore le trou dans la couche         Eco-Canada pour son programme unique de
d’ozone, furent découverts et dévoilés au monde      Techniques du milieu naturel. Soucieux de
(Class zéro émission, 2009). C’est donc en 1987      l’environnement, le Cégep a créé le cours de
que la Commission mondiale sur l’environnement       Développement durable en 2004. S’étalant sur un
et le développement définit dans le rapport          an et demi (trois sessions), les étudiants ont pour
Brundtland que « le développement durable est        objectif de monter un projet durable, possédant
un développement qui répond aux besoins du           un développement économique, territorial et
présent, sans compromettre la possibilité, pour      social, allant de la conception à la réalisation
les générations à venir, de pouvoir répondre à leur  du projet, en passant par la communication
propres besoins » (Class zéro émission, 2009).       scientifique et la sensibilisation. Les étudiants ont
                                                     le choix de reprendre un projet pour le poursuivre
Le 8 octobre 2018, les délégués des États de         et l’améliorer ou alors d’en créer un. Ces projets
l’Organisation des Nations Unies (ONU) ont rendu     contribuent au changement viable du cégep, de la
public le dernier rapport du Groupe d’experts        communauté de Saint-Félicien et de ses alentours.
                                                     Ce cours initie les étudiants à l’entrepreneuriat et
                                                     à la gestion de projet. Pour les accompagner et les
   1   2   3   4   5   6   7   8   9